Vous trouverez ici des termes spécifiques et relatifs au domaine du conseil en image:

  • Accessoires : Eléments associés à l'habillement, qu'ils complètent : lunettes, bijoux, chaussures, collants, porte-documents, sacs à mains, ceintures, foulards, écharpes, gants, chapeaux, montres, porte-feuilles et même stylos. Les accessoires permettent notamment d'exprimer toute sa personnalité, de coordonner des vêtements non assortis, de rendre une tenue plus habillée ou plus décontractée en fonction de l'occasion, de mettre au goût du jour à bon compte des vêtements qui ne le sont plus, et d'attirer l'attention là où on le veut.
  • Analyse des couleurs[nbsp]: Procédé permettant d'analyser les coloris naturels d'une personne pour déterminer son schéma chromatique et les teintes qui la mettent le plus en valeur. Il existe différentes méthodes d'analyse des couleurs, notamment la méthode directionnelle et la méthode des saisons.

 

  • Analyse de la silhouette / morphologie[nbsp]: Il s'agit d'une observation attentive du corps, de la tête aux pieds, de face, de dos et de profil, pour déterminer les caractéristiques physiques de la personne (sa silhouette globale, ses proportions, son échelle, ses points forts et ses éventuels points faibles). La connaissance de celles-ci est nécessaire pour conseiller sur les meilleures coupes de vêtements.
  • Caractéristiques chromatiques: Il s'agit de la valeur, de la température et de la saturation des couleurs.
  • Coloris naturels[nbsp]: Ils se composent des couleurs de la peau, des yeux et des cheveux. Celles-ci sont déterminées par les proportions de nos pigments (hémoglobine, mélanine, et carotène), qui sont elles-mêmes fixées par nos gènes. Les variations des couleurs de la peau, des yeux et des cheveux étant innombrables, les coloris naturels de chaque personne sont uniques.Consultant / conseiller en image personnelle : Un professionnel qui conseille des individus, des groupes et/ou des sociétés pour améliorer leur image, leur apparence, leur présentation. 
  • Echelle : Notre ordre de grandeur. Elle est fonction de notre stature, de notre poids et de notre ossature et devrait être prise en compte lors du choix des détails de construction de nos vêtements et de nos accessoires. Exemples: des accessoires de petite taille feront paraître une personne présentant de l'embonpoint encore plus forte; de gros accessoires accentueront la petitesse et la minceur d'une personne menue.
  • Look : Aspect physique (style vestimentaire, coiffure…). Il peut être volontairement étudié et caractéristique d'une mode.
  • Méthode des saisons[nbsp]: Méthode d'analyse des couleurs extrêmement répandue dont les bases ont été jetées en 1928 par Johannes Itten, un artiste suisse de l'école du Bauhaus, et qui a été développée par Suzanne Caygill dans les années 60 et rendue célèbre par le best-seller "Color Me Beautiful" de Carole Jackson dans les années 80. La méthode des saisons établit une relation entre les coloris naturels des personnes et les couleurs des quatre saisons : printemps, été, automne, hiver; à chaque saison correspond un nuancier. La méthode des saisons ne convient pas aux individus dont les caractéristiques chromatiquesne correspondent pas exactement à celles d'une saison. En outre, selon cette méthode, la personnalité vestimentaire d'une personne est déterminée en partie par sa saison (dramatique pour l'hiver, naturelle pour l'automne, etc.), ce qui est discutable si n'on insiste pas fortement sur le "en partie". 
  • Mode[nbsp]: Manière de s'habiller qui prédomine ou qui est considérée la meilleure à un moment donné dans une société déterminée. La mode est aussi un reflet de ce qui se passe dans le monde.
  • Nuancier : Assortiment d'échantillons de tissu dans les meilleures teintes d'une personne. Un nuancier ne contient pas toutes les couleurs qu'une personne peut porter (un tel nuancier contiendrait énormément d'échantillons et serait difficilement utilisable) mais, correctement utilisé, il permet de déterminer si une teinte, quelle qu'elle soit, lui ira ou non. 
  • Relooking / relookage[nbsp]: Il s'agit de la mise en oeuvre sur une personne de tous les conseils pratiques du conseil en image personnelle concernant les vêtements, la coiffure, le maquillage et les accessoires, dans l'intention d'améliorer son apparence. Le relooking est souvent pratiqué de façon ponctuelle et éphémère dans les médias, avec parfois malheureusement comme but l'obtention d'un changement spectaculaire plus qu'une mise en valeur de la personne dans le respect de sa nature, ce qui donne une image faussée de la profession de consultant en image personnelle.
  • Saturation[nbsp]: Combien une couleur est lumineuse ou mate. Toutes les couleurs dérivent par mélange des trois couleurs primaires (magenta, cyan, jaune). Plus une teinte est pure, plus elle est vive, intense (vert pomme, par exemple). Plus on lui ajoute de sa couleur complémentaire (la couleur qui lui est opposée sur le cercle chromatique) ou de gris (lorsqu'on mélange deux couleurs complémentaires, on obtient du gris), plus elle devient douce, atténuée (vert olive, par ex.).
  • Schéma chromatique : Le schéma chromatique d'une personne est la combinaison particulière de ses caractéristiques chromatiques, c'est-à-dire la valeur, la température et la saturation de ses coloris naturels.
  • Style personnel / style vestimentaire / personnalité vestimentaire : "Nuances" de vêtements et d'accessoires(formes, couleurs, matières) qui reflètent qui nous sommes et notre rapport au monde, qui expriment notre personnalité. Manière particulière de s'habiller, de se coiffer, de se maquiller dans laquelle on se sent le plus authentique. Avoir du style et être à la mode sont deux choses différentes (mais pas incompatibles); notre style ne change pas avec la mode. L'identification de son style permet de comprendre pourquoi on est plus à l'aise dans certaines tenues que dans d'autres et de travailler ses inclinations plutôt que de tenter de se conformer à des tendances qui ne nous correspondent pas vraiment. On est alors à l'aise avec son apparence et on projette une image pleine d'assurance.
  • Température : Combien une couleur est chaude ou froide. On distingue la température psychologique et la température relative. La première divise le cercle chromatique (ou roue des couleurs) en deux : d'un côté les couleurs chaudes (rouges, oranges, jaunes), de l'autre les couleurs froides (verts, bleus, violets). Lorsqu'on compare la température de différentes teintes à l'intérieur d'une même famille de couleurs, il s'agit de la température relative. Plus une teinte contient de bleu, plus elle est froide (rouge framboise, par ex.); plus elle contient de jaune, plus elle est chaude (rouge coquelicot, par ex.).
  • Valeur : Combien une couleur est claire ou sombre. Plus on ajoute de blanc à une couleur, plus elle devient claire (bleu ciel, par ex.). Plus on lui ajoute de noir, plus elle devient sombre (bleu marine, par ex.). Une photo en noir et blanc permet de voir la valeur relative de chaque couleur.